Vous êtes actuellement sur

Articles relatifs

2 commentaires reçu(s)

Ben
5 août 2012 @19 h 40 min  

Excellent!

Bandaison- Agent officiel du Marquis de sade Chateau de Vencenne
16 avril 2012 @7 h 48 min  

Il n’y a pas un Bâtard de libéral sur terre, qui va me faire accroire que le multiculturalisme sexuelle fonctionne.
Jamais un slave, une lopette, tapette, pd comme des phoques ou tout autre synonyme d’infériorité sexuelle sera mon égo.JAMAIS!
Je rappelle à l’anglais ci Haut, qui joue dans le film, qui s’existe sur le bâtard asiatique qui lui astique sa énorme queue avec sa salive et en ce faisant préparer l’anus pour la pénétration territorial et anal obligatoire, de bien lui rappeler et renouveler notre suprématie sexuelle de maitre blanc, sur nos colonies d’esclaves du pacifique de 1942 et de son petit cul de cambogien.(Environs 2,000 anglais surtout des officiers, avait un boys philippins pour les servir),
Car durant 75 ans, nous les avons sodomisé, fourré et dominer tant aux philippines, à manille, à Hong Kong, en Indonésie et au Cambodge et cela jusqu’au jour que Thépdore Rovelt président des lopettes américaines, demande à Churchill le premier ministre anglais de l’époque, qui était faible militairement à cause du conflit en Europe, de renoncer a nos esclaves du pacifique, advenant la victoire des alliés dans ce même pacifique et c’est ce qui c’est produit..
Nous les avons tout perdus !
Durant ce temps là, fertile en slave,les français eux,s’occupaient des fesses et trou de cul des vietnamiens en Indochine pour le caoutchouc et le pétrole, et dans le coca chine pour les plantations. Grâce a leur bon travail de dressage à l’époque, aujourd’hui, les vietnamien ont dans leur gène, des rectums aussi gros qu’une pièce de 2 francs de l’époque.
Mais l’anglais avait compris mon message en défonçant, que dit-je en explosant le rectum du  »BOY »Cambodgien.
Qui se lamentait de jouissance rectal, en recevant cette énorme tutelle dans le cul avec violence et férocité.
Il ce mordait le corps pour absorber et contenir sa douleur rectal, qui était évidente et écrite sur son front de soumis qui le rendait facilement vulnérable en position japonaise. Cette Position qui consiste a mettre à quatre pattes, le plus jeunes soldats du lot de prisonnier capturés durant un combat et qui avait habituellement 15 ou 16 ans, avait le visage collé au sol, pour formé un triangle parfait de 45 degrés, ont lui attacha les mains dans le dos et le colonel japonnais le sodomisait publiquement pour faire une exemples de soumissions devant les autre détenus.
Ce petit rituelle ce reproduisait chaque semaine ou lors de punition publique dans le camp…Le pauvre twing de soldat de fortune, ce relevais avec un saignement rectale, signe qui ne trompait pas de violente pénétration et de l’anus déchiré.
L’injaculation de l’anglais était très bien fournis, mais celle du cambodgien était exceptionnelle, par sa richesse de la couleur et l’épaisseur de la crème. Magnifique films de branlette 4/5.
Bandaison
Agent officiel du Marquis de Sade
Château Vencennes. Paris 1793
 »Ta queue est le thermomètre de la jouissance de ta lopette »
Le comte de Savoy demande au marquis. Vaut-il mieux par en avant ou par en arrière, le marquis répondit: Les deux en même temps.

Laisser une réponse